Crise des sous-marins, quelle sortie de crise ?

Crise des sous-marins, quelle sortie de crise ?

Les ministres des Affaires étrangères de la France et des États-Unis, vont peut-être échanger sur la crise des sous-marins. Ce sont normalement deux pays alliés, mais les derniers évènements laissent planer un doute. La réunion traditionnelle à l’ONU permettra peut-être d’apporter des explications au comportement des américains et des australiens.

Cette crise est due à l’annulation d’un contrat de 56 milliards d’euros entre la France et l’Australie. Ce contrat a été remplacé par un contrat avec les États-Unis pour un prix trois fois plus cher. Chaque sous-marin coûtera 3 milliard d’euros au lieu d’un avec les sous-marins français.

 

La France annule une réunion

La France a annulé une réunion avec les USA, l’Australie et L’Allemagne.

Le président américain ayant validée une alliance entre elle, l’Australie et le Royaume-Uni, qui met fin au contrat de sous-marins français.

Le président des Etats-Unis a demandé depuis plusieurs jours à parler au téléphone avec son homologue français Emmanuel Macron, qui a fait savoir sans autre précision que cet entretien aurait lieu prochainement. L’Union européenne a annoncé un soutien timide à la France dans ce conflit. Il a fallu plus de quatre jours pour que l’UE s’exprime.

Des clarifications sont nécessaires

Au-delà du contrat, il y a des questions sur la confiance que la France peut avoir avec ses alliés. Il y a un manque de transparence.  L’annonce de suppression du contrat a été brutale et unilatérale.

L’Australie a annoncé une indemnité de 300 millions d’euros. Cela semble dérisoire face aux 56 milliards d’euros du contrat initial.

 

Marc ALEXANDRE

C’est un ancien journaliste de presse nationale et internationale. Il est spécialisé dans les articles d’actualités générales. Marc Alexandre est un expert des questions internationales.