Incendies dans le Var : Le pyromane présumé incarcéré

Incendies dans le Var : Le pyromane présumé incarcéré

Dans le Var samedi, un homme a été surpris par des automobilistes en train d’allumer un feu de végétation en plein massif des Maures. Le pyromane présumé a été arrêté.

Un homme a été arrêté ce samedi à Cavalaire-sur-Mer, surpris en train d’allumer un feu de végétation au bord d’une route, en plein massif des Maures. Ce sont des passants qui l’ont vu et ont réussi à éteindre les premières flammes, à quelques kilomètres seulement de Grimaud, où un incendie a ravagé pendant une semaine 7000 hectares de forêt tuant deux personnes.

Les huit vacanciers qui avaient remarqué de la fumée et un homme accroupi avec une feuille de papier et un briquet ont sorti les tapis de voiture et les bouteilles d’eau pour éteindre le feu.

 

Surpris avec un morceau de bois enflammé

Samedi 21 août, le suspect aurait été surpris en train de mettre le feu à une parcelle de forêt située entre Le Rayol-Canadel et Cavalaire, en bordure de la route départemental 559, rapporte Var Matin. Le parquet avait néanmoins requis un mandat de dépôt à son encontre, il encourt jusqu’à 15 ans de réclusion criminelle.

Des automobilistes l’ont aperçu alors qu’il était en train de mettre un morceau de bois enflammé dans la forêt : ils sont immédiatement descendus de leurs véhicules pour tenter de le stopper.

 

Près de 30% des feux de forêt causés par l’homme d’origine criminelle

Philippe Leonelli, le maire de Cavalaire-sur-Mer, va leur remettre une médaille mercredi, pour les remercier:

« Ces personnes ont vraisemblablement sauvé la saison, nos collines, l’économie et tout ce qui va avec, des personnes autour et des vies humaines. Ces personnes ont aussi géré le fait d’éteindre le feu et de ceinturer la personne. Je crois que c’est la première fois que l’on prend quelqu’un sur le fait », assure-t-il à RMC.

Ce suspect est un homme de 56 ans, mentalement diminué d’après le parquet de Draguignan qui a ouvert une information judiciaire. L’individu a été mis en examen du chef de « tentative de destruction de forêt », faits pour lesquels il encourut une peine de 15 ans de réclusion criminelle. Il a été incarcéré, a assuré le parquet à RMC mardi.

 

« Pas de lien avec les autres incendies »

Pour l’instant, l’acte du pyromane présumé est considéré comme isolé, il n’y aurait « pas de lien avec les autres incendies » qui ont ravagé le massif des Maures depuis une semaine, précise Laurence Barriquand, procureure adjointe au tribunal judiciaire de Draguignan, dans le Parisien.

Depuis lundi 16 août, le Var est en proie à un incendie dévastateur qui a brûlé 7 100 ha de forêt et causé la mort de deux personnes. Des milliers de résidents ont été évacués.

Si l’incendie est désormais « maîtrisé », a confirmé le SDIS du Var, 400 pompiers restent mobilisés pour assurer la surveillance de la zone et poursuivre le traitement des lisières.

Les enquêteurs ratissent désormais la zone pour comprendre l’origine de l’incendie. Selon des informations du Parisien et de Franceinfo, la piste d’un mégot jeté sur une aire d’autoroute semble privilégiée.

 

Encore une semaine de surveillance

Si le feu est « maîtrisé », c’est-à-dire sans reprise de flammes, il n’est pas encore éteint : « il nous faudra au moins une semaine avant de le déclarer éteint » − c’est-à-dire sans braises − « en raison de l’ampleur de cet incendie », avait expliqué à l’AFP ce lundi matin le capitaine Olivier Pecot.

Dès vendredi, le feu, qui a coûté la vie à deux personnes et entraîné l’évacuation de milliers de personnes dans l’arrière-pays de Saint-Tropez, avait été déclaré « fixé ».

Mais les pompiers craignaient de nouvelles reprises à la faveur du vent qui a soufflé tout le week-end sur cet incendie qui est le plus gros de France cette année. Lundi de nombreux massifs du pourtour méditerranéen français étaient d’ailleurs placés en vigilance rouge incendie.

 

Samedi, dans une zone proche de ce feu, un homme de 56 ans a été interpellé alors qu’il avait « mis volontairement le feu à une parcelle de forêt », a indiqué le parquet de Draguignan. Les pompiers ont rapidement pu éteindre ce sinistre. Il devait être présenté à un juge d’instruction en vue d’une mise en examen pour incendie volontaire.

Ils vont recevoir la médaille de la Ville

Le suspect, un homme de 56 ans a été interpellé et placé en garde à vue samedi. Il devait initialement être présenté ce lundi 23 août en comparution immédiate, “mais en raison de la complexité du dossier, il a été choisi finalement d’ouvrir une information judiciaire”.

Le pyromane présumé a été présenté à un juge d’instruction et mis en examen du chef de “tentative de destruction de forêt” dans la soirée avant d’être incarcéré, a annoncé au HuffPost la procureure de la République adjointe de Draguignan Laurence Barriquand, confirmant une information du Parisien.

Selon cette même source, le suspect encourt une peine de 15 ans de réclusion criminelle.

Les sept personnes intervenues pour stopper l’incendie ont été invitées à la mairie de Cavalaire-sur-Mer mercredi 25 août, dans l’après-midi. “La première chose que j’ai faite a été de les convier à un petit rendez-vous pour pouvoir les remercier, boire un coup, et surtout leur donner mon sentiment”, a expliqué à TF1 le maire de la ville, Philippe Leonellili.

Selon nos confrères, ils devraient, à cette occasion, se voir remettre la médaille de la Ville pour cet acte de bravoure.

 

Un violent incendie déjà en cours dans le Var

Le département du Var fait face à un violent incendie – désormais maîtrisé, même si pas encore éteint – parti d’une aire d’autoroute il y a une semaine dans des circonstances encore indéterminées. Dans le massif des Maures, le feu est désormais fixé, mais pas considéré comme éteint, selon les pompiers.

L’incendie a fait deux morts et brûlé plus de 7000 hectares de forêt, de vignes et de garrigues, dévastant notamment près de la moitié de la Réserve nationale naturelle de la plaine des Maures, un havre de biodiversité.

Plusieurs pays méditerranéens, d’Israël à l’Espagne, en passant par la Turquie, la Grèce ou le Maroc, ont été touchés par de graves incendies de forêt cet été, parfois très meurtriers comme en Algérie.

 

Eddy BILLON

Eddy est un retraité qui a travaillé dans des entreprises de communication à dimension internationale. Grâce à son expérience, il apporte un regard d’expert à nos communications et nos articles.