Le supermarché préféré des Français ?

Le supermarché préféré des Français ?

Si Leclerc est leader dans la majorité des régions, Carrefour se taille la part du lion dans les régions les plus densément urbanisées. Des enseignes de moins en moins dominantes avec l’émergence de nouvelles offres commerciales.

Leclerc, Carrefour et Intermarché. C’est le trio de tête immuable de la grande distribution en France. Mais derrière cette photographie globale du paysage de la consommation alimentaire en France se cachent des disparités régionales. C’est ce que révèle une étude de la société spécialisée Bonial en exclusivité pour BFM Business.

Pour cette étude, ce sont plus de 5000 consommateurs en France qui ont été consultés par OpinionWay. Des consommateurs interrogés sur les enseignes qu’ils fréquentent pour faire la majorité de leurs courses. Et le résultat confirme le rapport de force des parts de marché. Leclerc arrive en tête au niveau national avec 23% de réponses devant Carrefour (21%), Intermarché (12%), Lidl (9%) et Système U (9%).

Mais comme le montre la carte ci-dessous, si Leclerc arrive en tête dans sept régions, certaines d’entre elles privilégient Système U, Intermarché et surtout Carrefour. Cette dernière arrive d’ailleurs en tête du choix des consommateurs dans les régions à la plus forte densité de population que sont l’Ile-de-France, Auvergne-Rhône-Alpes ou encore Paca/Corse.

Système U de son côté est le choix de prédilection des habitants des Pays de la Loire (34%) et Intermarché arrive légèrement en tête devant Carrefour en Occitanie avec 22% de répondants qui la privilégient.

Leclerc toujours devant

D’après les résultats du sondage, Leclerc est cette année encore à la première place des enseignes de grande distribution privilégiées dans l’Hexagone. En tout, 23% des consommateurs français déclarent effectuer la majorité de leurs courses dans les magasins de la firme.

Juste derrière, Carrefour (21%) et Intermarché (12%) complètent le podium. Lidl (9%) et Système U (8%) rentrent également dans le top 5.

Au-delà d’être le plus fréquenté, Leclerc reste même le magasin « préféré » des Français (21,9%), devant Carrefour (18%) et… Lidl ! En effet 10,8% des répondants disent préférer l’enseigne de hard-discount, qui rentre cette année dans le top 3. Viennent ensuite Intermarché (10,3%) et Système U (8,3%).

Pourquoi les Français préfèrent-ils une enseigne à une autre ? Selon les résultats du sondage, le premier critère est celui du prix : 59% des consommateurs considèrent les prix comme « très importants » pour choisir le lieu ou faire ses courses.

Viennent ensuite le choix des produits (très important pour 53% des Français) et la facilité d’accès (52%). Des critères sur lesquels Leclerc tire visiblement son épingle du jeu, même si 87% des répondants disent fréquenter plusieurs enseignes différentes.

Bien que les enseignes généralistes se détachent largement dans ce classement, des marques plus spécialisées parviennent tout de même à s’affirmer, à l’image de Grand Frais (enseigne préférée de 3,3% des Français) et Biocoop (1,8%).

 

Les Français fréquentent 4 magasins

Des positions conquises dans la seconde moitié du XXème siècle avec l’émergence de la société de consommation et qui ont tendance à se figer avec le temps.

« C’était une course de vitesse mais comme maintenant vous ne pouvez plus ouvrir autant de surfaces commerciales, les bassins de populations ont été conquis et la dynamique commerciale a évolué », précise Laurent Landel.

L’enjeu géographique a ainsi glissé vers celui de le proposition commerciale différenciante. L’ère de l’hypermarché omnipuissant qui était peu ou prou le seul magasin fréquenté par les consommateurs est révolue.

Désormais les consommateurs français fréquentent en moyenne quatre enseignes. L’hypermarché reste central pour la majorité des courses mais de nombreuses enseignes spécialisées viennent compléter le panier. D’où l’émergence ces dernières années de Lidl dans le discount, de Picard pour les surgelés, des nombreux magasins de bio ou encore de Grand Frais qui fait partie des enseignes préférées des Français depuis quelques années.

« Ces enseignes ont eu des stratégies de développement différentes, observe Laurent Landel. Elles se sont pour la plupart installées à proximité des hypermarchés, presque sur leur parking, pour profiter de leur zone de chalandise en faisant des propositions différentes sur le prix ou l’offre de produits. »

Des enseignes qui ne sont pas les magasins principaux des consommateurs mais qui petit à petit grignotent des parts de marché aux géants de la grande distribution. Lidl et Grand Frais font ainsi partie des enseignes préférées des Français dans l’étude de Bonial même si elles ne constituent pas les enseignes dans lesquels les consommateurs font la majorité de leurs courses.

Lidl est classée numéro 1 en ce qui concerne le prix (7,8/10) et la facilité d’accès (7,6/10), Picard a la meilleure expérience d’achat (7,5/10) et Biocoop la meilleure image de marque (7,5/10).

Des lieux d’achats différents selon les régions

Ainsi, l’enseigne préférée des Français n’est pas la même en fonction des régions. Leclerc arrive en tête en Bretagne, Normandie, Hauts-de-France, Grand-Est, Bourgogne-Franche-Comté, Centre-Val de Loire et Nouvelle-Aquitaine. Carrefour est le magasin préféré en Ile-de-France, Auvergne-Rhône-Alpes, Paca et en Corse. Dans les Pays de la Loire c’est Super U.

Et en Occitanie, l’enseigne qui arrive en tête est Intermarché. Le groupe compte 238 magasins dans notre région. Intermarché est citée par 22 % des personnes interrogées devant Leclerc et Carrefour à 20 %, Lidl à 9 %, Super U à 7 % et Auchan à 5 %.

En Nouvelle-Aquitaine, Leclerc arrive loin devant à 27 % suivi par Carrefour à 19 %, Intermarché à 16 %, Lidl à 10 % et Super U à 9 %.

Occitanie : Intermarché devant

Et en Occitanie ? Hé bien, c’est Intermarché qui décroche la première place (22%) devant Carrefour (20%) et Leclerc (20%).

Des consommateurs qui fréquentent en moyenne 4 enseignes selon BFM TV. « L’hypermarché reste central pour la majorité des courses mais de nombreuses enseignes spécialisées viennent compléter le panier », d’après nos confrères. « D’où l’émergence ces dernières années de Lidl dans le discount, de Picard pour les surgelés, des nombreux magasins de bio ou encore de Grand Frais qui fait partie des enseignes préférées des Français depuis quelques années ».

 

Carrefour en tête dans les grandes villes

Leclerc n’est pas la première place partout en France, selon OpinionWay. Certes, la firme de Landerneau arrive en tête dans une majorité de régions métropolitaines, mais d’autres enseignes font de la résistance.

Son premier challenger, Carrefour, arrive en tête dans les trois régions les plus densément peuplées : l’Ile-de-France, en Provence-Alpes-Côte d’Azur ainsi qu’en Auvergne-Rhône-Alpes.

Son atout : la forte implantation de nombreux magasins de l’enseigne dans les grandes villes, à commencer par Paris, Marseille et Lyon. La marque est d’ailleurs numéro un dans les villes de plus de 100 000 habitants.

Intermarché parvient à tirer son épingle du jeu en Occitanie tandis que Système U arrive en tête en Pays-de-la-Loire. Et ce grâce à un « positionnement axé sur les productions locale », précise Bonial, à l’origine de la demande de sondage.

 

Le gâteau grossit plus vite que l’appétit »

Une prolifération d’offres commerciales qui questionne cependant alors que la consommation ne progresse pas dans les mêmes proportions.

« Le gâteau grossit plus vite que l’appétit des consommateurs, constate Laurent Landel. Le revenu médian reste aux alentours de 1780 euros et de nombreux consommateurs sont contraints de rechercher les prix et les promos en fin de mois. »

Le prix et les promotions sont devenus le critère de choix numéro 1 ces dernières années alors qu’auparavant c’était la proximité géographique qui était privilégiée. Leclerc qui obtient la meilleure note dans la catégorie des promotions (7,4/10) et la deuxième dans le prix (7,5/10) est donc logiquement leader au niveau national.

 

Gilles JEAN

Gilles est un bénévole qui n’a pas d’expérience en matière de journalisme, mais il a une grande envie d’apprendre. Il nous apporte son dynamisme et son expérience dans le monde associatif.